Howtos GNU/Linux .: kozaki :. Howtos GNU/Linux

Distributions Linux (ultra) légères

Revue de systèmes légers pour machines équipées de 512, 128 Mo ou moins de RAM : netbook, vieux patakesse équipé de Windows XP, Vista, 7 "Starter" voire Windows 98, pour en faire un poste internet, bureautique et divertissements ou un Media center ? Un vieux cheval de guerre (avec processeur AMD K5, Pentium II ou... Intel 486) qui ne demande qu'à accueillir un routeur/firewall ? Bin ça tombe bien, nous aussi ! On a même pris quelques notes ;-)

Ce type de machines n'est depuis longtemps plus capable d'embarquer le dernier Windows (pas) à la mode ; et ça n'est pas mieux pour les interfaces graphiques évoluées sous Linux que sont Gnome, KDE ou Compiz/Beryl.
Que faire ? Conserver Windows XP ? Bon... Chacun est libre de choisir. Microsoft et les grands assembleurs/revendeurs informatique sont là pour vous aider... hé hé !

On a choisi de les présenter des plus complètes aux plus légères, en indiquant la configuration matérielle et l'expérience (de débutant à geek) nécessaires pour s'en servir à l'aise, autant que possible.

Pour les configurations dotées de 512 Mo de RAM & plus, on peut également installer une des dernières grandes distributions ; ce seront pas les plus rapides.
Choix de la version : 32 bit, moins gourmand en mémoire, et les extensions 64 bit sont pas utiles sous 4 Go de RAM.
PAE Géré par les ordinateurs sortis après 2005, donc y-compris par les netbooks. Éviter 64-bit et PAE si on recherche la rapidité sur un PC petit et/ou ancien.

Pour les ordinosaures, l'adaptabilité du noyau Linux joint à la créativité des communautés et à la rigueur des développeurs de logiciels libres peut apporter la solution : Des micro-Linux qui s'installent et tournent sur les vieilles machines, en fournissant une partie des fonctionnalités voire du confort modernes justement :
  - une interface graphique légère mais correcte (icônes, menu, configurable etc),
  - un éventail de logiciels d'usage courant (plusieurs navigateurs légers de Dillo à Firefox en passant par Opera), messagerie (instantanée), outils bureautiques (traitement de texte, tableur, retouche d'image), serveur de musique,...
  - de quoi mettre en place un partage de fichiers ou un bon routeur / firewall personnalisé.

Pour un gros usage d'Internet cloud et multimédia, comptez 1Go de RAM minimum ; notamment pour Flash, Facebook, Google Drive... Ces applis internet / cloud consomment beaucoup de RAM et pas mal de temps processeur.

Gagner du temps

Le temps est parfois limité. Voici quelques règles que nous utilisons et que vous pouvez suivre pour fluidifier vos essais et installations.

Comparer l'expérience requise / recommandée avec la votre ou celle des personnes qui a) administreront et b) utiliseront l'OS installé.
Oublier les critères genre "la meilleure" distro ; une Lamborghini est une belle caisse mais on a plus vite fait les courses (et l'entretien / réparations) en Twingo, bah vi ;)

  • Comparer la configuration matérielle recommandée avec celle de la ou les machines prévues pour l'installer. À défaut, passer sur le forum ou chan de la distro se renseigner.
    Télécharger, graver et installer 3 fois faute d'avoir vérifier l'architecture processeur, la taille de l'ISO, puis en re-téléchargeant, la quantité de mémoire nécessaire pour faire tourner agréablement le système et les programmes, c'est quand même ballot (je sais ça m'est arrivé "-}
  • Les Notes de version (Release notes) fournissent des infos pouvant faire gagner un temps précieux ; sont souvent brèves.
  • Voyez la compatibilité du matériel avec la distribution/version visée. Les listes HCL sont votre ami :)
  • Le téléchargement peut très se faire depuis les serveurs de la distro. Ou par torrent, généralement le plus rapide --en période de rush, carrément-- vu qu'on partage entre nous tous la bande passante.
  • Télécharger depuis les liens donnés sur le site de la distribution et pas ailleurs (sauf si vous SAVEZ CE QUE VOUS FAITES).
  • Télécharger le fichier checksum pour vérifier l'intégrité de l'image avant de l'utiliser. Ces fichiers s'appellent :
    NOM-DISTRIBUTION-VERSION.{sha256,sha1,md5}, ou CHECKSUMS. Et si les sommes d'intégrité sont indiquées telles quelles sur la page d'une distro (ex: 740ab2e0eab60cc10fdf7015763ec562d21624e0 manjaro-xfce-0.8.9-i686.iso), copier-coller dans un nouveau fichier texte (avec n'importe quel bon éditeur texte, le bloc-note Windows convient aussi), et l'enregistrer, dans le MÊME RÉPERTOIRE QUE L'IMAGE ISO, sous le nom de la distro.sha1 (ou .sha256 ou .md5). Windows : ajouter .TXT à la fin.

Vérifier que l'image téléchargée est intacte :

  1. En ligne de commande sous Linux
    sha256sum -c NOM-DISTRIBUTION-VERSION.sha256
    ou sha256sum -c DISTRO-sha256sum.txt
    ou sha256sum -c CHECKSUMS
    sha1sum -c NOM-DISTRIBUTION-VERSION.sha1
    ou sha1sum -c CHECKSUMS
    md5sum -c NOM-DISTRIBUTION-VERSION.md5
    ou md5sum -c CHECKSUMS
  2. Graphiquement sous Windows :
    Utilisez un utilitaire de contrôle (graphique), comme indiqué ici (wiki Manjaro)
  3. À la moindre erreur, re-télécharger l'image ; la moindre erreur peut altérer le système comme bloquer l'installation.

Page « Installation »

Jeter (pas trop fort quand même) un oeil à la page "Installation" du site de la distribution : doc / wiki ou autre !

And the winner is ?

SliTaz Linux logo de la distributionSliTaz : Boot baby, boot!

Cette distro propose par défaut un joli bureau clair, les applis bureautique de base, le nécessaire pour faire tourner un serveur et un gestionnaire de packages... sur une ISO de 25 Mo (80Mo installée) ! Tout ça personalisable, installable sur média USB ou disque dur, et entièrement dans la veine KISS. slitaz signifie "Simple Light Incredible Temporary Autonomous Zone", tout un programme... SliTaz est une initiative de nos amis dévelopeurs Helvêtes. Alors les Suisses, maîtres du rapport taille/fonctionnalités ? On dirait bien :D

Fonctionnalités

Activement développé depuis 2007 : SlitaZ v5RC2 est parue en mai 2014 (la v3.0 en mars 2010 et la v2.0 en avril 2009), les versions "Cooking" sortent tous les quelques mois.

  • Nombreuses applications dont Midori (nav léger qui remplace Firefox, toujours dispo sur les repos), serveur web Lighttpd, IRC, Mails, Gparted, OpenSSH, Rsync, SQLite...) et 200 utilitaires GNU/Linux.
  • Francisée à presque 100%
  • Image ISO de moins de 30 Mo
  • Les 448 paquets logiciels (en 2008) sont devenus plus de 2000 :) Facilement installables grâce à un gestionnaire de package (tazpkg en version cli ou gui) extrêmement rapide et efficace. (Note : préférez Abiword à OpenOffice à moins que vous disposiez de plus de 1Go d'espace libre avant d'installer ce dernier, il en a besoin). Pensez à regarder les nouveaux paquets installables, comme Scribus par ex.
  • Outils de création de LiveCD et de LiveUSB (personnalisés) : on peut installer la distro facilement avec les outils dédiés (tazusb, tazlito) ou manuellement, et personnaliser son système presqu'aussi facilement (explications dans les liens ci-dessous).

Bureau sous SliTaz GNU/Linux 2.0

Matériel requis

SliTaz GNU/Linux supporte toutes les machines à base de processeur x86 compatible Intel (dès le 386sx !). Un minimum de 256 Mo est conseillé pour utiliser sans soucis le LiveCD standard. Mais seulement 16 Mb à 64 Mo pour les saveurs (versions) slitaz-loram, qui ont la même sélection de paquets que la version standard : Avec une saveur loram le système est moins réactif mais permet d'installer SliTaz graphiquement sur de très anciennes machines : Une fois installée SliTaz fonctionne bien avec un minimum de 16 Mb, mais il faut oublier Firefox pour naviguer sur le web et utiliser Links ou Midori par exemple.

On a installé, puis personnalisé avec succès la version "Cooker 20080717" :
1) sur une clé USB avec une petite partition au format ext3 ;
2) sur un ultra portable Dell Latitude 400 où la version personnaliseé (avec Abiword, Gimp, Vim) prend moins de 300 Mo sur le disque dur, et rend la vielle machine vraiment ultra rapide :D Régulièrement mis à jour jusque début 2010 (rolling release), quand un soucis nous a amené à installer Slitaz 3.0, sans soucis.
3) sur un disque dur 2,5" externe USB, qui a démarré sans problème sur un netbook récent, avec le bureau et toutes les apps opérationnelles (dommage que le copain devait partir en voyage on a pas eu le temps de tester beaucoup).

Mai 2014 - Sortie de SliTaz 5.0 RC-2

  • L'équipe a optimisé les bureaux (par défaut et LXDE customisé) à partir des retours utilisateurs. Polkit et udisks gèrent (parfaitement sur mes machines) les périphériques de stockage externes (USB) et les partitions de disque.
  • Nouvelle méthode d'installation pour SliTaz, qui peut être installée dans un répertoire unique sans partitionner. Ça sur tout système de fichiers, NTFS et FAT32 inclus :) Une bonne nouvelle pour ceux qui serrent les fesses à l'idée de (re)partitionner leur disque dur ;)

raspberry piMars 2014 - Sortie de SliTaz Raspberry Pi release

SliTaz Raspberry Pi : Une distro rapide, légère et optimisée pour le Raspberry Pi.

Slitaz RPi
SliTaz RPi : Gérer des machines Raspberry depuis un bureau SliTaz

Mai 2011 - Sortie de SliTaz Cooking 20110531

Le processus de démarrage a été amélioré ; la configuration du premier démarrage se fait maintenant graphiquement (par le biais de fenêtres GTK dans une session X) ; le temps de démarrage est également plus rapide.
Cette version est livrée avec un nouvel outil graphique pour la configuration du système, ainsi qu'un nouveau TazPanel (panneau de configuration). TazPanel permet de configurer l'ensemble du système via une interface web xHTML / CSS (utile pour le contrôle à distance) il s'occupe également de la gestion des paquets (remplace l'ancienne boîte de GTK).
Xorg gère maintenant dri, donc libdrm, linux-DRM et linux-AGP sont intégrés dans l'ISO de base. Cela ajoute 1 Mo au système de fichiers compressé. Mais ils ont réussi à économiser beaucoup d'espace dans l'ISO de base grâce aux nouveaux paquets (packages), et cette nouvelle Cooking pèse 30 Mo ! Elle procure également une meilleure internationalisation et l'italien a été ajouté :-)

Mars 2010 - Sortie de SliTaz GNU/linux 3.0

Avril 2009 - Sortie de SliTaz GNU/linux 2.0

SliTaz GNU/Linux 2.0 : Résultat d'une année de travail communautaire, cette nouvelle version fournit un système d'exploitation toujours aussi ultra-léger, rapide, stable et modulable. SliTaz propose :

  • desktop : un bureau graphique complet dans moins de 30 Mb,
  • serveur : les applications nécessaires à un serveur fiable et robuste,
  • environ 1400 paquets logiciels facilement installables en quelques clics de souris.
  • Cette version propose le montage automatique des partitions (dont celles en NTFS), le support Wifi, un bureau respectant les standards Freedesktop, le glisser-déposer, le démarrage réseau via GPXE et boot.slitaz.org, la détection automatique des périphériques PCI et USB, un gestionnaire de paquets et un centre de contrôle graphique, ainsi que divers outils propres à la distribution... (détails sur le lien SliTaz 2.0 ci-dessous)
  • La plupart des cartes réseau et cartes son supportées par le noyau sont prises en compte, la gestion de l'énergie est activée par défaut avec l'ACPI et le support des batteries de PC portables se fait via les modules ac et battery.

Liens

  • Projet et Vue d'ensemble (les news, la doc, wiki et forum)
  • SlitaZ : Générer un LiveCD à saveur.
  • LiveUSB - SliTaz sur un media USB Méthode en 2 clics (outil inclu) ou manuelle (avec Grub ou extlinux au choix comme bootloader). LiveUSB from Windows, UNetbootin, from any Linux.
  • Slitaz GNU/Linux au Solutions Linux 2012.
  • SlitaZ roadmap
  • SLITAZ 1.0 review ; le spider-manchot light sous stéroides :
    "Je grave l'iso 1.0 stable en 5 minutes, ben oui 25 mega !!!et je lance l'arachnide pas convaincue ,ayant encore dans le crâne damnsmall linux , avec sa configuration et son utilisation top nonuserfriendly imbitable...
    Première constatation , c'est franchement jolie, jwm ressemble à s'y méprendre à xfce grâce à lxpanel(mon bureau natif sous frugalware). L'artwork de slitaz est vraiment original, épuré et surtout très homogène; le thème des fenêtres , le curseur de souris qui ce transforme en araignée, le wallpaper façon toile contemporaine , le thème de slim ,bref tout contribue à la zen-attitude, et donne fortement envie de s'intéresser à la bête.
    Un petit clic droit sur le bureau, hop j'active les effets de bureaux, ombrage et effets de transparences progressif sur les menus contextuelles, sympa (...)
    "
  • SliTaz GNU/Linux par Framasoft:
    "Dans la série des distributions en LiveCD catégorie poids plume, on avait chez Framasoft, recensé par exemple, Damn Small Linux, qui est basée sur Knoppix ; ou parfois évoqué TouToulinux, version française de Puppy Linux.
    SliTaz GNU/Linux se distingue sur plusieurs points : (...) cette distribution ne se base sur aucune autre (...) son poids, entre 24 et 25 Mo permet une utilisation à partir de multiples supports, tels qu'une clé usb, une carte flash, un cd, ... et ce même sur de vieux ordinateurs. Elle est peut-être à ce titre la plus légère [des distros existantes]. (...) Recherche de simplicité, tant au niveau du bureau que du système. (...) La Documentation est à ce jour bien fournie. Elle permet de bien comprendre les particularités d'utilisation ou d'installation de Slitaz Gnu/Linux, voire même d'aller plus loin et de s'investir dans le développement de ce jeune projet.
    "

512+ Mo RAMDistributions légères complètes

Moins de toc, plus d'usabilité !

Les distros présentées ci-dessous sont essayables sans risque en liveCD ou USB, installables seules ou aux côtés d'un autre OS, et livrées pré-configurées (sauf mention contraire)

Instructions pour optimiser leur légèreté et vitesse

  • Lancer uniquement les services indispensables,
  • choisissez des logiciels légers (utilisant tous si possible la même librairie graphiquelancer knode et gftp en même temps oblige le systeme à avoir les libs Qt (KDE) et gtk (Gnome) en mémoire...,
  • Sur une vielle bécane, préférez les versions antérieures des applicationspar ex XFce 3 plutôt que 4, GTK1 plutôt que 2, ... si possible,
  • Sur une vielle bécane (bis), vous pouvez encore optimiser un peu en désactivant les terminaux agetty non utilisés400ko de RAM chacun, etc.

Handy Linux

Handy Linux, Debian Linux pour les non spécialistes. Équipe de développement francophone. Pour tout PC Intel PIV/AMD Athlon avec 512 Mo de RAM et 4+ Go d'espace disque minimum.

Handy Linux XFCE Menu principal HandyLinux XFCE
Bureau et menu principal d'Handy

Handy est disponible en version i686, et i486 pour PCs d'avant 2005.

Pour les prudents --une qualité dès qu'il s'agit de données et temps personnels-- L'installeur d'HandyLinux liste les systèmes déja installés avant d'installer GRUB sur le disque dur ; permet d'annuler sans mettre le boxon sur la machine si jamais il en manquait.

Liens

Arch, Slackware

Ces distributions permettent un contrôle à peu près complet de ce qu'on installe, et n'ajoutent pas automatiquement toute une floppée de services (à moins que vous les installiez). Il est donc parfaitement possible de créer un petit poste de travail assez complet sur toute machine dotée d'un disque de 3Go, processeur 500MHz et 128Mo de RAM minimums (le double pour plus de confort).

Utilisations

Arch LinuxArchlinux sur mon netbook Dell Inspirion Mini 1012 (CPU Atom N450 1.66 GHz, GMA 3150, 1024 Mo DDR2), c'est une conso mémoire de 72 Mo une fois démarré avec le WM i3 (36 Mo utilisés en console), et un bon confort d'utilisation avec Firefox gavé d'onglets ouverts + un document long et complexe ouvert avec LibreOffice + synchronisation des fichiers + torrent + audio. L'autonomie est excellente comparé à Windows XP :) Et 5 Go occupés sur le disque (hors swap et documents) pour une installation faite en 2010.

Pour l'avoir fait (sur le Celeron vieux de 8 ans d'une petite dame qui n'avait que ça) je vous assure que ça fonctionne plutôt pas mal. Elle aimait bien Abiword pour taper ses textes, Firefox 2 pour voir ses mails chez Yahoo! ou encore pcmanfm pour ranger ses documents, tout cela sous Arch linux avec Xfce 4. En fait ce qui ralentissait la machine était le disque 4Go hors d'âge ; sans ce boulet j'aurais moi-même trouvé la machine suffisemment réactive (surtout pour le prix :))

Manjaro LinuxManjaro

Un système Arch Live/installable rapide et moderne. Pré-configuré, bien léché avec XFCE, ou KDE4. Version Netbook réussie disponible.

Manjaro Linux 0.8.11 - Francisation
Francisation
Manjaro Linux 0.8.11 Installation : partitionnement
Installation : partitionnement
Manjaro Linux 0.8.11 Installation : système
Installation : Système
Manjaro Linux 0.8.11 Utilisation
Installé en utilisation
Utilisation et niveau technique
Utilisations Utilisateur Machines Langue
Polyvalent multi-usage / Live Débutants et plus Bureau, Netbook... interface logiciels, doc

Matériel requis

Configuration nécessaire (recommandée) Manjaro XFCE
Version RAM* CPU* GPU* Esp. disque*
* minimum (recommandé)
0.8.11 512 Mo
(1 Go)
0.7 Ghz
(1 GHz)
toutes marques (HD) 5 Go
(8+ Go)
Mesures personnelles (v0.8.11 XFCE i686)
Version (Live) Installé
** Firefox 5 onglets + tableur
Configuration de test: 1 CPU 3.30 GHzCodename: Intel Pentium III Xeon (Cascades) - Stepping: 9 - 1 Go RAM - SSD
Temps de démarrage 50 sec. 6 + 2 sec.
RAM utilisée idle (à mi-charge**) 200 Mo
210 Mo
500 Mo
Temps d'installation _ 10-15 min.
Espace disque _ 4.3 (4.6) Go
Notes
  • Système Live
    • Langue : en choisissant Français au boot (avec <F2>), le système reconnait le clavier français et ppse de télécharger les fichiers de langue manquant quelques secondes après le démarrage.
    • Systèmes de fichiers existant : montables en un clic.
    • Gestionnaire de bureau / de fenêtre : XFCE léché aux petits oignons
    • Applis par défaut : Firefox, Thunderbird, HexChat (IRC), Gimp, LibreOffice, VLC, Guayadeque Music Player, Xfburn, Calendrier, Gparted, Gestionnaire d'imprimantes graphique (interfacé sur CUPS), ...
  • Installation
    • 2 installeurs : Un CLI léger (15 Mo de RAM en plein fonctionnement) simple d'emploi : Date/heure, Disque (partitionnement auto ou manuel), en anglais
    • EFI/GPT, Raid logiciel dispos avec le nouvel installeur (Testing installer)
    • Compatible avec NVIDIA Optimus par défaut.
    • Gestion du démarrage des autres OS déja présents: oui, parfait
  • kernel Linux : Linux manjaro 3.16.7.1 i686 (3.16.7.2 post màj) ; 6 séries disponibles du 3.10 au 3.17)
  • Configuration : graphique kiss (langue, paquets logiciels, Noyau, Utilisateurs, Clavier, Pilotes matériels) ou console.
  • mot de passe root par défaut : manjaro (indiqué sur l'écran "Manjaro Welcome")
  • Jouer les vidéos sur Youtube : Opter pour le html5, en 2 secondes avec le plugin Firefox YouTube ALL HTML5
Liens

Debian GNU/Linux logoDebian Linux

Eeeeh oui ! Debian, distribution de référence, est aussi bien adaptée pour une petite / vielle machine si vous savez la configurer; d'ailleurs certaines distros légères ne sont t'elles pas basées sur Debian ?

Configuration nécessaire (recommandée) Debian 7.7.0
Version RAM* CPU* GPU* Esp. disque*
* minimum (recommandé)
Pour un système opérationnel et son installation, sans compter la charge des programmes usuels
Stable/Testing i386 128 Mo (512 Mo) 0.6 Ghz (1 GHz) ATI, Intel, Matrox, Nvidia, SiS et VIA 5 Go [IDE, SATA, SSD]

Exemple d'installation personnalisée avec Debian : Pas besoin de se casser la tête.
Tu installes la distrib sans environnement graphique sans logiciels et au démarrage tu fais un petit
apt-get install x-window-system-core xfce4.
Ensuite quand t'as besoin d'un soft, un ptit coup d'apt-get et voila ! Tu disposes d'un système léger, fiable avec des dépendances bien gérées :-)

Liens

#! CrunchbangCrunchbang

Distribution rapide, légère et efficace basée sur Debian

Crunchbang Linux 11
Crunchbang Linux 11 avec Firefox (5 onglets chargés) et un document tableur
Utilisation et niveau technique
Utilisations Utilisateur Machines
Polyvalent/Multi-usages Débutants débrouillards et plus Bureau, Portable, Netbook, PC ancien

Matériel requis

Configuration nécessaire (recommandée) Crunchbang 11
Version RAM* CPU* GPU* Esp. disque*
* minimum (recommandé)
Pour un système opérationnel et son installation, sans compter la charge des programmes usuels
64-bit 256 Mo
(1+ Go)
0.6 Ghz
(1+ GHz)
[i586, x86_64]
ATI, Intel, Matrox, Nvidia, SiS, VIA... 3 Go
(5+ Go)
Mesures personnelles
** Firefox 5 onglets + tableur
Configuration: 1 CPU 3.30 GHz Codename: Intel Pentium III Xeon (Cascades) - Stepping: 9 - 1 Go RAM - SSD
Temps d'installation 5 min
Temps de démarrage 7 sec. D'arrêt : 6 sec.
RAM utilisée idle (à mi-charge**) Live: 120 Mo
Installé: 110 Mo
390 Mo

Liens

Lubuntu, Xubuntu et Mageia

Dans un bateau ouaih ;) et en tous cas dans un mouchoir. Les toutes dernières versions des grandes distros super riches (communautés, logiciels, doc, forums) et faciles d'utilisation sont, par défaut, trop gourmandes pour un *viel* ordi. Mais en choisissant ce qu'on installe, elle tournent sans soucis sur de petits PCs. Elles ont quand même grossi depuis 2010, 2012 yeoh et ne conviennent pas pour moins de 512 Mo de RAM.

Lubuntu : la plus légère des distri' UbuntuLubuntu: Ubuntu épuré

La plus légère des versions officiellement supportées d'Ubuntu. Autant de logiciels (!), d'options de sécurité que ses soeurs ; simple et agréable à utiliser pour qui a mieux à faire que bling bling :)

Lubuntu 14.04 démarrage
démarrage
Lubuntu 14.04 installation - options lvm chiffrement disque
Installation - options lvm chiffrement disque
Lubuntu 14.04 installation - option chiffrement dossiers personnels
et option chiffrement dossiers personnels
Lubuntu 14.04 en marche : internet et bureautique
En surf Internet avec vidéo et bureautique
Utilisation et niveau technique
Utilisations Utilisateur Machines Langue
Multi-usages polyvalent Débutants et plus Bureau, portable, petits PCs interface logiciels, doc

Matériel requis

Configuration nécessaire (recommandée) Lubuntu 14.04
Version RAM* CPU* GPU* Esp. disque*
* minimum (recommandé)
14.04 512 Mo 0.8 Ghz
(1+ GHz)
ATI, Intel, Matrox, Nvidia,
SiS, VIA...
3 Go
4.5 Go
Mesures personnelles
** Firefox 5 onglets + tableur
Configuration de test: 1 CPU3.30 GHz, Codename: Intel Pentium III Xeon (Cascades) - Stepping: 9 - 1 Go RAM - SSD
Temps d'installation 10 min
Temps de démarrage 9 sec.
RAM utilisée idle (à mi-charge**) 130 Mo
400 Mo

Liens

Mageia : la magie est de retour !Mageia

Une commmunauté de gaulois irréductibles et leurs amis réalisent le digne successeur de Mandriva Linux

Utilisation et niveau technique
Utilisations Utilisateur Machines Langue
Multi-usages polyvalent Débutants et plus Bureau, portables, netbooks interface logiciels et doc
Matériel requis
Configuration nécessaire (recommandée)
Version RAM* CPU* GPU* Esp. disque*
* Pour un système opérationnel et son installation, sans compter la charge des programmes usuels
Mageia XFCE 512 Mo
(2 Go)
0.8 Ghz
(1 GHz)
i586 et +
ATI, Intel, Matrox, Nvidia, SiS et VIA 1 Go
(5 Go)
Mageia LXDE 256 Mo (512)
Mesures
Version Temps d'installation Temps de démarrage RAM utilisée idle (mi-charge**)
Réglages par défaut sauf indiqué. Mageia KDE4 (kde-netbook) - Dualarch DVD (LXDE)
* Configuration de test : 1Go RAM, 1 CPU 3.3 GHz, SSD, VirtualBox 4.3.20 OSE
** Firefox 5 onglets ouverts dont : cette page, youtube et fablabs.io
*** Mageia dualarch DVD permet d'installer directement les dernières versions des applis via Internet (système à jour dès l'install)
5b1 LXDE 20-30 min*** 9 sec.
.
155 Mo
400 Mo
5b1 KDE4 5-10 min 13 sec.
Arrêt : 3 sec.
250 Mo

Plus : Bon installeur qui évite d'installer les pilotes de composants absents de la config et donc inutiles (par ex : les pilotes ATI et Intel sont jartés dès l'install sur une machine équipée d'un unique GPU nVidia, etc). Partionneur de disque clair et très facile à utiliser. Propose de mettre le système et les paquetages à jour en 2 clics au démarrage, depuis les miroirs logiciels pré-configurés (les pilotes et logiciels propriétaires aussi si il faut).
Une commmunauté de gaulois (irréductibles) : Sur le forum mageia linux online, pas besoin d'être précis comme un germain ou ultra-carré comme un geek de New York pour échanger. 'Fin n'en rajoutez ptet pas des tonnes ptdr

Linux MintLinux Mint (Live / install CD)

Linux Mint : Basée sur Ubuntu (et sa vaste base de logiciels) peaufinée sans Unity : un Windows 7 killer.
LMDE est basée sur Debian Stable : Une Debian pré-configurée avec les outils de configuration graphique Mint pour les non spécialistes (un peu plus "rugueuse" que celle basée sur Ubuntu) : jolie base pour se réapproprier sa machine.

Linux Mint 17 "Qiana" : Mesures personnelles
** Firefox 5 onglets + tableur
Configuration de test: 1 CPU 3.30 GHzCodename: Intel Pentium III Xeon (Cascades) - Stepping: 9 - 1 Go RAM - SSD
Version 17 Cinnamon 17 mate LMDE Mate
Temps de démarrage 18 sec. - 15 sec.
RAM utilisée idle (à mi-charge**) 200 Mo
560 Mo
Live: 265 Mo
500 Mo
170 Mo
400 Mo
Espace disque après màj 5 Go - 4.1 Go

Linux Mint LXDE / Mate :

  • Linux Mint (basée sur Ubuntu / XFCE ou Mate au choix). Immédiatement utilisable et bien finie, la distro "killer" de Windows 7.
  • Mint LXDE Configuration minimale : 256 Mo RAM, processeur 1GHz+, 3Go d'espace disque, écran 800*600 pixels
  • Linux Mint 14 Mate sur un ASUS 1000HE : impec ! (nbx retours utilisateurs ds les commentaires)

Mint est présentée en page Distribs.

Autres distros

  • Linux Mint, Body Linux, Manjaro, Elemantary OS sont présentées sur Netbooks : les meilleures distros (2014)
  • Linux Lite (basé sur Ubuntu, rapide et facile d'utilisation). « If you are coming from a Windows environment you will feel instantly familiar with Linux Lite and it will certainly breed new life into older hardware. »
  • Zorin OS 6 Lite - The Lite Fantastic (basée sur Lubuntu / LXDE). Remplace rapidement un ancien Windows (2000, XP) ou Mac (processeur Intel). Zorin 8 est un autre prétendant à remplacer Windows 7 avantageusement.
  • 3 distros expérimentales : Pinguy OS 12.04, Jolicloud OS et EasyPeasy testés sur un netbook ASUS 1000HE Un test avec les infos (temps d'install, utilisation processeur et RAM ; fonctionnalités et interface notées). Certains de ces distros ne sont plus maintenues en 2014.

128+ Mo RAMDistributions très légères complètes

Des distributions nous permettant d'accomplir la grande majorité des tâches courantes sur un "PC" (très) ancien, et très rapides sur PC plus puissant :)
Tournent plus rapidement, et plus sûrement que Windows XP qu'elles remplacent très avantageusement sur une machine avec 128 Mo de RAM ou plus.

antiX Mepis LinuxantiX Linux

antiX est une distribution live CD rapide, légère et facile à installer basée sur Debian's "Testing", pour tout PC compatible x86 doté de 64 Mo RAM ou plus. La distro procure un système d'exploitation léger, fonctionnel et flexible accessible aux utilisateurs débutant et plus expérimentés de Linux.

La version "Full" propose les gestionnaires de bureau IceWM, fluxbox et JWM. Le liveUSB est persistent (antix2usb) ; créer un liveUSB personnalisé (antiX-snapshot). Iceweasel (Firefox), LibreOffice 4 font partie des programmes inclus. Ainsi qu'une version de Flash qui fonctionne sur les Pentium II et III. Le lead developpeur est anticapitalista, de Thessalonique en Grèce.

antiX GNU/Linux - boot
antiX 14-A3-RD-i386 live : Boot
antiX GNU/Linux live - Panneau de config'
antiX 14-A3-RD-i386 live : Config
antiX GNU/Linux live - Installation Partitionnement
antiX 14-A3-RD-i386 installation : partitionnement
antiX GNU/Linux live - Installation
antiX 14-A3-RD-i386 installation : install
antiX GNU/Linux installée - màj de Grub
antiX 14-A3-RD-i386 màj (Grub)
antiX GNU/Linux installée - en utilisation
antiX 14-A3-RD-i386 en utilisation (< 200 Mo RAM)
Utilisation et niveau technique
Utilisations Public Machines Langue
Multi-usage polyvalent / Live Intermédiaire / Tousutilisation : tous ; l'administration requiert quelques connaissances informatiques Bureau, tout PC même très ancien, Live interface logiciels, doc

Matériel requis

antiX est conçu pour booter et "tourner" sur presque tous les ordinateurs, depuis un ordinosaure Pentium II ou AMD K5/K6 avec 64 MO de RAM + 128 Mo de swap jusqu'aux PCs dernier cris. antiX recommande 128 MO RAM et 2.2+ GB d'espace disque. antiX est également utile comme live CD de maintenance système rapide.

Configuration nécessaire (recommandée) antiX 13
Version RAM* CPU* GPU* Esp. disque*
* Pour un système opérationnel et son installation, sans compter la charge des programmes usuels
antiX-full 128 Mo (256+ Mo) 500 MHz () [i386, x86_64] 2.8+ Go [IDE, SATA, SSD] [xfs, jfs, ext2, btrfs]
antiX-base 64 Mo (256 Mo) 266 MHz () [i386, x86_64] 1.5+ Go [idem] [idem]
Mesures
Temps d'installation (*) 5-10 min
Temps de démarrage 10 sec. Arrêt : 3 sec.
RAM utilisée: idle (à mi-charge**) 55 Mo (299 Mo)
Espace disque (après màj) 2.6 Go (2.7 Go)

Plus :

  • Live, utilitaires, logiciels et installation en français (clair :)
  • Seaweasel (Firefox) avec HTTPS Everywhere et Startpage pré-configurés.
  • Espace : Barre de lancement et statut rétractable d'un clic
  • Panneau de contrôle et de configuration
  • Choix des services à (dés)activer pendant l'install
  • Debian
Options antiX Live
  • Choix du gestionnaire de fenêtres (rox-icewm par défaut)
  • Choix langue : <F2> ; résolution : <F7>
  • Compte par défaut : demo / demo
  • L'outil de partitionnement : GParted

Liens

Austrumi logoAustrumi

Moins de 50 Mo pour une distro lituanienne aux graphisme et fonctionalités bluffants :-D (280 Mo pour la version 3.0)

Elle est présentée sur la page Distributions Linux sur clé USB

deli linuxConnochaet OS (ex DeLi Linux)

Connochaet OS est le successeur de DeLi Linux, qui signifie "Desktop Light" Linux. C'est une distribution Linux pour anciens PCs à partir d'un Pentium I, 64 MB of RAM. Pour celà, les logiciels packagés sont choisis pour leur excellent ratio fonctionnalités/légèreté.

Axée sur le bureau, elle inclut des clients email, navigateurs internet graphiques, un traitement de texte et tableur, etc. Une installation complète, incluant XFree et les outils de dévelopment, ne nécessite pas plus de 350 MB d'espace disque. Elle était basée sur Slackware, mais est reconstruite "from scratch" depuis la 0.7.1, tout en restant proche de l'esprit Slack.

ConnochaetOS est une distro internationalisée, et on peut la configurer pour qu'elle "parle" le langage que l'on veut. Sa langue par défaut est l'anglais.

Connochaet OS n'est plus supporté depuis l'été 2014. Le développeur conseille antiX, ou Crunchbang pour tirer le meilleur de petites ou anciennes machines.

"The trick is, that DeLi Linux uses only "lightweight" alternative software. If you are looking for the newest KDE, GNOME or Mozilla, DeLi Linux will not make you happy. The test computer is a 486 laptop with 16 MB RAM, and all apps which comes with DeLi Linux are running smoothly.

"Why the heck make a Linux for such old crap ?" you may ask. There are still many computers around with the configuration mentioned above, it would be a shame to waste them. Many people simply cannot buy a 2 Ghz machine for 1000 $ or more, but they can buy a Pentium I 133 for 50 $ from ebay.
"

Détails, liste des packages, MÀJ @ delili.lens.hl-users.com
Torrent : linuxtracker.org

Vector Linux

Vector Linux, une distribution très stable, facile à utiliser et adaptée pour les petites configurations.

Caractéristiques

Vector Linux 7

Tests

Autres distros

Linux Lite et Zorin 6 Lite sont présentées sur Netbooks : les meilleures distros (2014)

Liens

Liens et retours utilisateurs

32+ Mo RAMDistributions super légères

Des distributions adaptées aux ordinosaures (Pentium 486, Pentium I et II)

Linux LiveToutou Linux (Puppy en français)

Version francophone du léger et facile à utiliser Puppy linux. Une distribution Linux légère et en français qui s'installe facilement sur un support USB, Zip ou disque dur. Fournit ~tous les logiciels de base, et tourne efficacement à partir d'un Pentium I 64 Mo de RAM :D

Toutou Linux : petite distri, jolie jolie ;)

Fonctionnalités

En live-CD, Toutou se charge totalement dans la RAM de sorte que le CD est libere pour d'autres utilisations. Elle peut sauvegarder vos donnees directement sur le CD (multissession), pas besoin de disque dur. Le LiveCD/USB totalement persistant (enregistre les documents et modifications sur le CD-RW, la clé)

En démarrant a partir de l'USB, Toutou reduira les écritures au minimum , prolongeant la duree de vie des supports Flash.

Enfin, Toutou se lance et fonctionne extraordinairement vite. Elle possède toutes les applications requises pour un usage familial quotidien, fonctionne sans aucun probleme, et redonnera une nouvelle vie a vos vieux PCs : Les paquets sont allégés et adaptés aux très petites configurations (Firefox ne prennait que 5 Mo de RAM avec 1 page avec Toutou 01-12.5 !!). Jusqu'à la 4.1, les nouvelles versions de Toutou améliorent son utilisation sur ordinosaures.

Toutou Linux 5.5 Wolfx - Opera, Abiword = 200 Mo RAM
Toutou Linux 5.5 Wolfx - Opera, Abiword = 200 Mo RAM
Utilisation et niveau technique
Utilisations Public Machines Langue
Multi-usage / polyvalent / Live TousToutou est extremement facile a apprivoiser pour les internautes novices sous Linux LiveCD/USB, Bureau, tout PC même très ancien interface logiciels, doc

Matériel requis

Configuration nécessaire (recommandée) Toutou Linux
Version RAM* CPU* GPU* Esp. disque*
* minimum (recommandé)
5.5 "Wolfx" 64 Mo
(256 Mo)
0.3 Ghz
(0.5 GHz)
ATI, Intel, Matrox, Nvidia, SiS, VIA... 0 Go
(0.5+ Go)
4.1 48 Mo
(256 Mo)
0.2 Ghz
(0.5 GHz)
ATI, Intel, Matrox, Nvidia, SiS, VIA... 0 Go
(0.5+ Go)
Mesures personnelles
** Opera 5 onglets + traitement de texte
Configuration de test: 1 CPU 3.30 GHz Codename: Intel Pentium III Xeon (Cascades) - Stepping: 9 - 512 Mo RAM - SSD
Temps d'installation (Live)
Temps de démarrage 20 sec.
RAM utilisée idle (à mi-charge**) Live: 44 Mo
200 Mo

Versions

Toutou Wolx 2014

Toutou Linux 5.5 "Wolfx" est la version française de Puppy Wary. Elle est adaptée aux ordinateurs de 2002 à 2008. Pour les plus anciens, il est préférable d'utiliser la version 4.3.1 de février 2010.

À côté de la "Wolx" (testée ci-dessus) il y a une version plus légère (!) pour très petites configus matérielles : Toutou RolxA ("A" comme allegé).

MacPup 520
LXPup

Très facile, rapide

Toutou Edux 02.17

Version éducative basée sur Toutou Linux 02-17 +X & idéale pour les enfants ; contient des applications éducatives comme Gcompris, Tuxpaint, Tux Math et Tux Type2. 150 Mo :-)

Applications inclues

Opera 12.16 est le navigateur par défaut. Links 2.8 est également dispo, avec une quantité phénoménale d'applications installée vue la taille de l'image ISO : 147 Mo. Avec maints utilitaires, applis multimédia et serveurs FTP, SSH, VNC, etc.
Firerox, Skype, FreeOffice et Libreoffice 4, Gimp, Scribus, HomeBank, Songbird, Deadbeef, VLC... sont installables comme bcp d'autres.

Liens

Damn Small LinuxDamn Small Linux

Distro super légère et reconnue. Basée sur Debian (Knoppix), elle apporte un bureau complet (internet, office/PDF, audio, chat, serveur...). en standbye depuis 2009 :/

Usage

Utilisation et niveau technique
Utilisations Utilisateur Machines
Dépannage/Polyvalent/Multi-usages Live: Débutants - Installation/personnalisation: débrouillards et plus expérimentés LiveCD/USB, PC ancien

Configuration matérielle

Configuration nécessaire (recommandée) DSL 4.11
Version RAM* CPU* GPU* Esp. disque*
** Firefox 5 onglets ouverts dont : cette page, youtube (non compatible) et fablabs.io
DSL 4.11rc2 16 Mo
(32 Mo)
486dx 200 MHz
(266 MHz) i386
0.3 Go
(1 Go) IDE, SATA, SSD
Mesures (pour comparaison)
Temps de démarrage 10 sec. (+ choix de langue, taille d'écran...)
RAM utilisée idle (à mi-charge**) 20 (100) Mo
Temps d'installation 5-10 min
* Pour un système opérationnel et son installation, sans compter la charge des programmes usuels
  • Démarre à partir d'un CD ou d'une clé USB
  • Éditeurs : pour tous les goûts (versions les plus récentes de 2008). Gestionnaires de fichiers emelFM & mc (Midnight Commander) ;
  • FireFox 2 et Dillo amélioré (avec support de SSL, onglets et les frames ! Patchs d'Andreas Kemnade et Frank de Lange) pour le net ;
  • Interface graphique (X-Window ou X-Vesa) avec Fluxbox custommisé)
  • FLWriter : un fantastique petit traitement de texte qui écrit au format xhtml + utf8
  • Facile d'ajouter des applications pendant toute session live.
  • Mode persistent : Les documents et réglages personnels peuvent être facilement sauvegardés (comme Knoppix).
  • Développement actif jusqu'en 2009, en stand-bye depuis 2009

Le tout tient sur 50Mo de Live-CD ou clé USB, et peut s'installer sur HD puis se compléter et/ou se remasteriser avec tout plein d'applis (sans compter apt-get), dispos ici

Ordinosaure ? ça tourne sans pb sur un 486DX avec 16Mo de Ram ("the processor kicking out an amazing 16.58 BogoMips" !!!), alors je vous laisse imaginer sa vitesse sur un Pentium I ou II... :)

Presque 1000 autres applications sont installables (ex Gnumeric-1.5.2, Openoffice-2, ...) via mydslBrowser (menu » Apps » myDSL) ou les sources. Pas de gestionnaire de paquetages donc pour désinstaller on se débrouille, à la Windows. Par exemple je n'ai pu installer gnumeric, même après avoir installé les dépendances indiquées.
L'âge de la distro, qui n'est plus maintenue depuis 2009, fait que les paquets datent : Firefox 2 et Opera 9 ne sont plus de première fraîcheur pour naviguer sur les sites "web 2.0" et html5...

Trucs & astuces :

  • Au boot, pour un système full live en français et écran 1024x768 taper :
    fb1024x768 lang=fr toram (ce qui donne sur un clavier français : "fb1024x768 lqng=fr torq;")
  • Le gestionnaire de fenetres est Fluxbox. Le menu est donc accessible par un clic droit sur le bureau. Détails ici ;
  • Comment sauver sa configuration : Quand on démarre sur le CD ou la clé USB (frugal install), toutes ses configurations d'applications, marque-pages, etc peuvent être sauvés dans un fichier sur une partition du disque dur / clé usb / disquette ; ce fichier se nomme backup.tar.gz. Pour créer ce dossier il suffit d'ouvrir le panneau de configuration "DSL" et de cliquer "Backup/Restore", où on tape le nom du périphérique où on veut sauver (par exemple : sda1 (clé USB), hda1 (1ère partition du disque dur) ou floppy (disquette)), et cliquer "backup".
    Quand on redémarre, il faut simplement taper le cheatcode "restore=sda1" (ou hda1 ou floppy). On peut aussi ajouter des fichiers à etre sauvegardés facilement en utilisant le bouton "Add2Filetool" dans emelfm.
  • Monter sa clé USB, une partition du disque dur ou la disquette : Ouvrir emelfm, visualiser et ouvrir le dossier "/mnt". Lè, il suffit de cliquer droit "sda1" (clé USB) par exemple et choisir "mount". Le dossier s'ouvre et est accessible en lecteur & écriture (pour FAT/32, EXT2/3).

Liens

Minix3Minix3

MINIX 3 est un système d'exploitation *NIX (BSD license) conçu pour être : fiable, léger, sécurisé et tolérant aux fautes.

Fonctionalités :

  • POSIX compliant
  • Networking with TCP/IP
  • X Window System
  • Languages: cc, gcc, g++, perl, python, etc.
  • Over 650 UNIX programs
  • Many improvements since V2
  • Full multiuser and multiprogramming
  • Device drivers run as user processes
  • High degree of fault tolerance
  • Full C source code supplied

Requiert

MINIX 3 fonctionne sur tout PC avec processeur 386, 486, ou Pentium / compatible. La configuration standard requiert 16 Mo de RAM. Une version 8 Mo est aussi dispo, mais est plus lente en raison d'un cache buffer réduit.
La distribution étant disponible sur live CD, simulateur (Bochs, Qemu, VMware, Virtual PC), on peut la tester sans aucun espace disque.
Pour une installation disque, 50 Mo est nécessaire au minimum, 600 Mo si on installe toutes les sources.

Liens

P!TUX - LINUXP!TUX - LINUX (anciennement Drinou et Sonnyou-linux)

P!Tux Linux est un OS basé sur la Slackware 7.1 (noyau 2.2.26) francisé, destiné aux vielles machines (è partir d'un Pentium 70MHz/16Mo, ou i386/4Mo sans serveur graphique).
Elle a été concue pour redonner vie à des 386, 486, Pentium de première génération. Elle permet de créer facilement :

  • Des bornes internet / intranet
  • Une passerelle / firewall vers internet
  • Un serveur ftp / Internet / IRC.
  • La connexion avec les machines Windows ou NT est assurée grace a Samba.

D'autre logiciels y compris un petit Xwindow sont disponibles sous forme de packages.(miniX2.tgz).
Un instant apparemment abandonné, le projet est reparti de plus belle en 2005, avec la sortie de P!tus linux 1.0.1 :) Je crois qu'il y a un suivi, mais je n'ai plus de machine pour la tester.

J'avais installé Drinou (ancêtre de P!tux) sur un P100 doté de l'incroyable quantité de 48Mo RAM EDO, et la vitesse, en mode graphique, m'a sidéré :)) Dommage que je n'ai pas trouvé de navigateur internet digne de ce nom à ce moment, car je l'adoptais.

Liens

Tiny Core LinuxTiny Core Linux

Distro graphique de 10 Mo, fonctionnant à partir de 48 Mo de RAM et un CPU i486DX, depuis un CD ou une clé USB. Bureau et applications s'installent (graphiquement) une fois TinyCore lancé.

Fonctionnalités

Liens

2+ Mo RAMSystèmes ultra légers

À partir d'un processeur i286 et 3 Mo de RAM

BasicLinux

BasicLinux (surnommée BasLin, BL3 ou BasLinux), est une distribution Linux ultra légère optimisée pour les processeurs i386 et i486, les PC portables. Elle propose la ligne de commande et une interface utilisateur graphique simple pour surfer sur Internet ou gérer ses e-mails.

Elle est basée sur une version dépouillée de Slackware 3.5 et un antique petit noyau Linux v2.2.26, avec busybox, fonctionnant comme terminal X, et le gestionaire de fenêtres JWM (Xvesa et SVGA).

Versions

BasicLinux 3.5 (2007) est la dernière version. Deux sub-versions :

  1. une installable sur disque dur en bootant depuis DOS
  2. une Live démarrable depuis 2 disquettes.
Configuration nécessaire (recommandée) BasicLinux 3.50
Version Disque (DOS) Live
* Pour un système opérationnel et son installation, sans compter la charge des programmes usuels
Composant minimum* (recommandé)
RAM 3 Mo 12 Mo
CPU [i386, i486] [i386, i486]
Esp. disque 20 Mo [IDE] _

La version installable sur disque dur requiert 3 Mo de RAM et 20 Mo d'espace disque, plus DOS. La version Live disquette :] requiert 12 Mo de RAM ; elle tourne entièrement en RAM, améliorant sa vitesse d'exécution passé le démarrage. Une image permettant de la faire fonctionner sous le système de virtualisation QEMU est également disponible.

Les programmes fournis incluent :

  • IceWM
  • Mutt
  • mpg321
  • navigateur Web / explorateur de fichiers. Également en mode texte, il respecte dans une large mesure les présentations des pages.
  • éditeur et mini-traitement de texte WP. Avec ces deux programmes, on peut réellement écrire et naviguer sur le Web
  • MagicPoint (présentations)
  • Installables : Opera, Firefox 1.5 en màj glibc

Références

C C LINUX

Une disquette, 4 mo de ram, et peut faire tourner des outils comme :

  • Bash et GNU tools
  • Telnet
  • Ftp
  • Fdisk.
  • et on peut se connecter à internet à partir de cet OS.

Développement stoppé :(

CoyoteLinux

Il est utilisé comme OS sur un routeur/firewall ou ordinosaure i486. Tient sur une disquette.

EKLS

The Embeddable Linux Kernel Subset est destiné aux processeurs 86 et 286.
2012 : reprise ponctuelle du développement avec submission de nouveaux patchs. Accès via CVS (Git annoncé).

LOAF

Linux On A Floppy tient sur... une seule disquette, il se contente de 4 mo de ram.
Sert à se connecter sur le net.

Mininux

Mini oui, mais elle fait le maximum :

  • Mininux est une distribution du système d'exploitation Linux (kernel 2.4.4) logeant sur une seule disquette. Ce Mininux permet d'exécuter certaines commandes Linux basiques sur une station sur laquelle Linux n'est pas installé et permet d'accéder aux fichiers d'un système même s'il ne démarre plus.
  • Sauvegarde et restauration d'une station Windows 95/98 via Mininux
  • Dans la version 2 disquettes (mininux.free.fr) ce miniLinux permet de mettre sa machine en réseau, partitionner & formater ses disques IDE (reiserfs, vfat, msdos, ext2...), se connecter à Internet et naviguer, entre autres. English version 1.3 includes keyboard choice (US and FR), SSH (and scp), reiserfsck, mke2fs, some GRUB floppy... !

muLinuxmuLinux (µ Linux)

Le plus complet des "super-lights".

muLinux était une distribution ultra légère, en anglais, maintenue par le professeur de mathématiques et physique Michele Andreoli, conçue pour permettre aux ordinateurs très anciens et obsolètes (80386, 80486 et Pentium Pro datant de 1986 à 1998) d'être utilisés comme serveurs intranet/Internet ou postes de travail bureautique basiques avec un système d'exploitation de type UNIX.
muLinux a également été conçu pour rapidement transformer n'importe quel ordinateur 80386 ou plus en une puissante machine Linux temporaire, permettant la réparation du système, éducation, analyse médico-légale et de ce que le développeur appellait prosélytisme.

En 2004, Paul Zimmer écrivait «Bien qu'il y ait plusieurs autres distributions Linux sur une seule disquette, aucune ne peut égaler la combinaison complète et unique de fonctionnalités utiles de muLinux. ».

Configuration minimale : Processeur 386, 4 Mo RAM, 20 Mo d'espace disque. peut s'installer depuis DOS/Win9x ou Linux. Avec lui vous avez déja pas mal de choses :

  • un logiciel de gravure,
  • Vnc,
  • un navigateur,
  • XWindow et AfterStep (window managers),
  • des outils de programmation,
  • un traitement de texte.
  • X11 (serveur graphique), GCC, VNC, SSH, Samba, Netscape etc. sont supportés depuis des disquettes additionnelles.

Liens

Liens

Retour vers le heu, futur

Pocket LinuxPocket Linux

« A minimal one-floppy system made to turn any PC into secure terminal able to connect with remote hosts via SSH. » Version actuelle : 1998.10.23 =) Kernel Linux 2.0.35. Développeur : Paweł Więcek

Liens

Liens

Quelques retours d'expérience

  • Un Linux léger pour ma brouette
  • Impossible de booter aucune distrib linux sur BIOS Award
  • Several roads to highly efficient desktops :
    Un article avec les astuces pour réduire la taille (et donc la consommation de ressources) de Gnome, et des retours d'expériences d'utilisateurs avec GMC, XFCE, Rox ("I too was annoyed by the obesity of GNOME file managers. I now use ROX"), Sylpheed-claws (emails), LTSP :
    The "Linux Terminal Server Project : the idea being that a single machine (server) can serve a complete good looking and fast OS to other machines (dumb clients). The memory and CPU concerns you mention for old machines are multiplied when you look at systems like LTSP.", ...
  • The Ultimate (but Small) Linux Box! (08/2002) : Apologie précise & humouristique du gestionnaire de fenêtres icewm, 4 fois moins gourmand que ses grands copains KDE & Gnome.
  • Distribution pour vieille machine (12/2004) :
    - Essaye Vector Linux. C'est exactement la distribution que tu cherches. Elle est complète et tu as le choix de l'interface graphique: fluxbox, xfce ou wmaker.
    - Comme dit ailleurs, fait l'installation à èartir d'une autre bécane, pour gagner du temps - ça ne pose aucun problème.
    - Mais si tu préfères utiliser une Debian customisée, jette un oeil sur Ted ou Siag Office pour la bureautique. Ted travaille en RTF, SIag est une suite bureautique complète, ergonomique et légère.
    - Enfin, voit le navigateur internet Dillo. Il est foudroyant de rapidité (c'est tout juste si tu as le temps de taper l'url), et même s'il ne supporte pas encore les frames ni les CSS, de toute façon un P100 n'est pas la machine idéale pour visiter des sites avec frames, css, javascript, ou images jpg de partout...

Où se procurer une distribution légère ?

  • En téléchargement : sur Distrowatch, sur le site de la distro, sur linuxtracker.org, et bien entendu dans les infos pour chaque distro présentée sur cette page.
  • Dans la presse. Par exemple dans le magazine GNU Linux Pratique : "RECYCLEZ ! Donnez une seconde vie à votre ancien ordinateur ! Préparez au mieux votre ancien PC. Sélectionnez une distribution légère..."
Trop cool pour Internet Explorer