Howtos GNU/Linux .: kozaki :. Howtos GNU/Linux
Wi-Fi sous GNU/Linux

Internet mobile : Wi-Fi, 3G et GNU/Linux

La compatibilité des cartes Wifi et 3G avec Linux dépende de luer chipset (composant matériel intégré à la carte). Certains marchands changent le nom et/ou l'apparence de leurs clés sans rien changer au chipset, ou au contraire le chipset sans changer le nom...
Pour faire face à ces pratiques marketing, la méthode-quasi-imparable est la même quel que soit le matériel : "Quand on acquiert un nouveau matériel (ou qu'on change de système), il faut se renseigner sur les périphériques compatibles" (un utilisateur anonyme). On fait ça soit en posant la question tout bêtement au revendeur, soit sur le site de sa distribution Linux : sur le forum ou en cliquant sur les liens type : "HCL" : cf la page dédiée aux sites HCL

Cartes sans-fil compatibles GNU/Linux

Cartes avec le chipset ralink 25xx

Je confirme ce que dit un membre de linux-arverne.org sur deux chipsets wifi qui fonctionnent bien :

Recommandé autant pour l'utilisateur lamba que pour la "bidouille entre amis".
En effet ce chipset est supporté nativement par le module du noyau linux rt2500.
Les cartes Wi-Fi PCI et PCMCIA Ovislink Evo-W54PCI/PCM sont un bon exemple de carte basée sur ce chipset. L'Ovislink Evo-W54PCM que j'ai achetté 24€ chez Prom informatique (voir en bas sur la droite) a fonctionné aussitôt que je l'ai inserré dans mon petit Dell Latitude L400 sous Mandriva 2007.1 (et 2008.x, 2009.0). Il devrait à priori supporter le WPA, puisque j'ai installé les packages wpa_gui & wpa_supplicant.

chipsets Ralink RT2561 & RT2571

Cartes avec le chipset Atheros

Très populaire, et bénéficiant donc d'un support de poids par la communauté : le chipset Atheros est supporté par le module du noyau linux madwifi.

Netgear est une marque qui utilise couramment des Atheros pour ces cartes Wifi, malheureusement, je ne peux conseiller un modèle particuler : je n'en ai pas sous la main...

Bases de données de matériels Wi-Fi compatibles GNU/Linux

Cartes sans-fil à éviter (sauf info sûre ou test réussi)

Il ne s'agit pas tant de marques, que de la propention de certaines marques à changer le chipset équipant un même modèle (!) sans préavis ni affichage clair sur les boîtes

Linksys

N'a malheureusement plus la même approche qu'avant (du temps du WRT) vis-à-vis de Linux (routeur avec firmware proprio, carte wifi avec chipset spécifique non-compatible Linux, etc. )

Les cartes "no-name"

Choisissent toujours le moins cher des chipsets et donc pas forcement le mieux supporté nativement par Linux...

Les « dongles » wifi USB

Je déconseille fortement tous ces dongles pour 2 bonnes (?) raisons :
  - Comme pour les connexions câblées, l'USB n'est pas la panacée pour le réseau ;
  - À ce jour je ne connais que des gens qui ont essayé de faire marcher nativement ces petites bêtes mais personne qui a réussi...

Liens

Sites et pages listant les cartes (in-)compatibles

Quelques sites assez complets / à jour sur la question, pour le moment

ndiswrapper & Kaella 3

D'après la mailing-liste Linux-Azur, une installation manuelle des pilotes windows pour le dongle wifi, avec ndiswrapper, semble donner les meilleurs résultats.
Le cas échéant, utiliser au moins temporairement un câble ethernet. Avec du bon câble on peut aller à 30 m, et même beaucoup plus :-)

Ndiswrapper fonctionnel avec KAELLA 3.1beta : sur le portable Acer 4062 LMi, la carte wifi est une Intel 2200 BG, dont le pilote est sur le net : ipw2200.sourceforge.net.
Il faut penser ensuite à ajouter le firmware dans /lib/firmware si il n'y est pas ; ça devrait marcher avec la plupart des distributions.

Réseaux accessibles librement

Quels réseaux de hotspots Wi-Fi permettent de se connecter librement, gratuitement ou contre une somme limitée ? (liens annuaires hotspots ci-dessous)

Réseaux communautaires non commerciaux

Fédération France WirelessFédération France Wireless

Le réseau sans fil français libre et gratuit.

"La Fédération France Wireless est une organisation associative à but non lucratif ayant pour but le développement d'un vaste réseau sans fil libre et gratuit. Pour créer ce MAN (Metropolitan Area Network) nous utilisons entre autres des systèmes Wifi. Ce réseau permet le partage de tout contenu numérique à des débits élevés entre voisins : films, musique, visioconférence, téléphonie, etc...
Il permet aussi le partage de connexion Internet, et propose un système d'authentification des utilisateurs (...
"

D'autres réseaux libres

  • Toonux, FON et Entreprise Transparence déploient un réseau wifi communautaire 100% open source au Marché Biron (Paris porte de St-Ouen). L'objectif : offrir une solution de wifi ouvert et gratuit aux 220 commerçants du Marché Biron ainsi qu'à leurs visiteurs et clients... Fonera+Open-Mesh, un ticket gagnant.

Réseaux communautaires commerciaux

Astuces, conseils et autres trucs

Hot spots payants : pensez à vous déconnecter !

Info 01.net :
Sur les hotspots avec forfait payant à durée déterminée, "attention au piège ! Si vous interrompez temporairement votre connexion, ne vous contentez pas de fermer votre navigateur, voire d'éteindre votre portable. Car le « compteur » continuera à tourner. Pour éviter de consommer inutilement le temps que vous avez acheté, fermez votre navigateur et ouvrez-le de nouveau : vous accéderez alors à la page de gestion du hot spot (différente pour chacun). C'est là, et là seulement, que vous pouvez interrompre votre connexion en cliquant sur le bouton Déconnecter (ou un initulé similaire approchant)."

Neuf Wi-Fi

Le Wi-Fi de la Neufbox permet de partager sa connexion avec d'autres clients de SFR mais également avec les adhérents au systeme de partage de connexion FON.

FoneraFON : Heu, bonjour vous êtes un Alien, Linus ou Bill ?-)

"FON Wireless (ou plus simplement FON) est une société britannique dont les bureaux principaux sont situés en Espagne. Elle œuvre pour le partage des connexions Internet via le réseau sans fil (Wi-Fi)" (NDLR : partage d'une part de la bande passante d'une box sur un réseau sans-fil séparé de son réseau privé) "Du fait qu'elle encourage l'animation d'une communauté d'utilisateurs elle s'inclut dans les réseaux sans fil communautaires." (wikipedia-fr ; notez que l'article en anglais est bien plus complet).

Les 3 noms bizarres se rapportent aux 3 statuts possibles des Foneros (les membres du réseau FON, qui sont >1.000.000 dans le monde en octobre 2008)

Les Foneras (et accessoires officiels)
  • FON2100 / La Fonera :
    Atheros AR2315 180MHz, 8MB/16MB, 1 Ether 100Mb (blindage métal sur le PCB, connecteur console à 10 pins), 1 Wi-Fi 802.11g
    Évolution : FON2200 / Fonera 1.1 :
    = 2100 sauf : pas de blindage sur le PCB, connecteur console à 4 pins)
  • FON2201 / Fonera+ :
    = 2100 sauf : 2 100Mb Ether (switch Marvell 88E6060) pour connection ordi, imprimante ou disque réseau...
  • FON2202 / Fonera 2.0g :
    = 2201 sauf : 8MB/32MB, + USB 2.0 (NEC) pour connection disque USB...
  • FON2303 / Fonera 2.0n :
    Ralink 3052 300MHz, 8MB/64MB, 4 100Mb Ether (chip ?), 1 Wi-Fi 802.11n + USB 2.0 (Ralink)

La Fonera (2100) Fonera 2.0g (face) Fonera 2.0g (dos) antenne Fontenna fonera 2.0n (face) interface administration fonera 2.0n

Caractéristiques techniques communes des Fonera jusque la 2.0g (septembre 2009)
  • Dimensions: 93.5 mm x 25.5 mm x 70 mm (sans l'antenne)
  • Consommation électrique : 4 Watt
  • Antenne externe omni-directionnelle amovible 1.5 à 2dBi
  • Connecteur d'antenne : Connecteur RP-SMA (reverse SMA)
  • Authentification : WEP 64bit/128 bit, WPA, WPA2, WPA mixed
  • Chiffrement : TKIP, AES, Mixed
  • Normes de réseau supportées : IEEE 802.11b / 802.11g (jusqu'à 54 Mbps)
  • SSIDs : 1 x public (nommé "FON_FREE_INTERNET" par défaut) non chiffré, et 1 x privé (nommé "MyPlace" par défaut) chiffré en WPA-PSK

Pour la nouvelle (sept 2009) fonera 2.0n, cliquer sur les 'tites nimages ci-dessus.

FON expliqué
  • FON dans le SVM de février 2009 : "4 pages pour tout savoir sur FON."
  • Test de la nouvelle Fonera 2.0n (Korben.info) : 4 ports Ethernet,, Wi-Fi 802.11n, et toujours : 1 USB 2.0 permettant d'y brancher un disque dur externe, mini NAS, services d'upload sur Youtube, Flickr, Picasa et Facebook, client Torrent, gestionnaire de téléchargements Megaupload, sauvegardes, et Firewall, DynDNS, DHCP (comme un routeur OpenWrt), API (plugins ajoutables), et support de certaines clés 3G. Voilà voilà... Ah, le prix public est de 79 EUR.
  • À noter que la Fonera 2.0g bénéficie également de toutes ces possibilités, moins le switch 4 ports et la connexion Wi-Fin.
  • Fonera 2 Router Upgraded With 802.11n (gizmodo) avec détails et vidéo d'une Fonera 2.0g à laquelle le gars a branché 1 clé USB 3G, une autre clé USB et un rack de disques durs 3"5, le tout administré depuis son Mac. Montre comment uploader sur youtube, éditer les vidéos une fois uploadées
Le modèle économique de FON

Selon FON, le modèle économique de la compagnie --dont les investisseurs sont notamment Google, Skype, Index Ventures, et Sequoia Capital-- est basé sur la vente d'accès internet (sans-fil) à des non-membres ("Aliens"), attirés par une offre substanciellement moins chère que les autres fournisseurs (ceux qui gèrent eux-mêmes leurs hotspots). Le fondateur de FON, Varsavsky, avait indiqué un but de 1 million de hotspots gérés par les membres ("Foneros") en 2010, soit une couverture importante, dépassant une certaine masse critique au-delà de laquelle il devient intéressant de pouvoir accéder par le plus grand nombre. Le chiffre sera, semble-t'il, atteint dès le début 2009.
Ce "business model" dépend de la bonne volonté des FAI, qui peuvent interdir le partage de connexion par leurs clients. Pour celà, FON tente de parvenir à des accords avec les FAIs (Cf l'exemple de Neuf en France). La société maintient que leur modèle de partage est positif pour les FAIs, puisqu'une connexion haut-débit classique est moins onéreuse que d'utiliser FON en permanence en tant qu'"Alien". En ce qui me concerne, je rapproche cette idée avec la récente hausse des tarifs Alien intervenue le 20 novembre 2008 (+25% environ).

Selon FON, remplacer un PC par une Fonera 2.0 peut aider à réduire ses émissions de CO² : Un routeur Fonera 2.0g/n consomme moins de 4Wh tandis qu'elle télécharge/uploade, au lieu de 100Wh environ pour un PC "standard". Ce qui conrespondrait à une réduction de 273 kg par an de ses émissions en CO² (note : ils ne précisent pas si ça correspond à un remplacement 12H/jour ou carrément 24h/jour) --l'équivalent de 1500 km en véhicule 4x4.

Intérêts pour l'usager
  • Disposer d'un routeur sans-fil bon marché pour son domicile ou autre.
  • Fonera 2g/h : Déléguer des tâches basiques au routeur et pouvoir éteindre son PC sans limiter les fonctionnalités.
  • Acheter une Fonera et devenir "Linus" ou "Bill", càd. partager une partie de son débit internet (à partir de 1 méga-octet/sec) donne accès aux "Pass FON" pour se connecter à tout hotspot du réseau. Pour savoir où sont ces hotspots (points d'accès sans-fil), repportez-vous à la carte ci-dessous. RRemarque :
    "Dès que vous *commandez* la Fonera+, on vous donne immédiatement accès pendant 3 semaines à tous les FON spots du monde entier pour que vous puissiez en profiter tout de suite, le temps d'être livré."
  • Obtenir 20% de "crédits FON WiFi" supplémentaires lorsqu'on en achète pour se connecter aux réseaux Wi-Fi hors FON.
  • Être Bill permet de toucher une partie des sommes versées par les "Aliens" qui se connectent sur votre hotspot. Notez que si vous habitez dans un pavillon isolé, peu de monde pourra se connecter chez vous... Exemple : habitant au centre-ville (3è étage) j'ai touché 20€ les 3 premiers mois (le temps d'être vu sur les cartes, et pour moi de placer la fontena contre une fenêtre avec une antenne "Tetra-Brick" ;)
  • Reporter sur le routeur (la Fonera) une partie de votre activité internet. par exemple, le routeur "Fonera 2" gère le protocole BitTorrent, évitant de devoir laisser allumé un ordinateur en permanence. Voir les économies réalisables sur l'onglet "modèle économique". Et les "mods" du firmware (système d'exploitation embarqué sur les foneras) permettent aux personnes un peu bidouilleuses d'étendre les fonctionnalités de leur Fonera...
Les statuts des foneros
  • Alien : N'a pas de routeur Fonera et ne partage pas d'accès Wi-Fi sur le réseau FON. Les Aliens ayant un compte sur FON reçoivent la newsletter, et obtiennent un accès sans-fil en achetant des pass.
  • Linus : (appelé ainsi en référence à Linus Torwald, créateur de Linux) a un routeur Fonera, partage son WiFi, et a accès gratuitement à tout spot FON. Le choix entre Linus et Bill est à la liberté du client.
  • Bill : (appelé ainsi en référence à Bill Gates) a un routeur Fonera, partage son WiFi, a accès gratuitement à tout spot FON, et touche 50% des revenus (après déduction des taxes) lorsqu'un visiteur achète un pass FON connecté sur son routeur. Lorsque la somme atteint 20 $/€, la somme est versée sur le compte Paypal qu'il a indiqué.
  • Neuf Amigos : détenteur d'une Neufbox ayant activé le partage de sa connexion Wi-Fi. Les Neuf Amigos ont un statut à part, équivalent grosso-modo aux Linus. Ils n'ont pas le choix d'en changer (ex : devenir Bill). Apparemment il leur faut acquérir une fonera pour cela. source
Liens utiles sur FON, les fonera et les firmwares communautaires

Annuaires & cartes des hotspots Wi-Fi

Wi-Fi & santé

Les antennes de hotspots Wi-Fi sont-elles de petits micro-ondes qui nous font griller à petit feu ? Non, mais...

clé 3G LinuxClés 3G sous Linux

Avec des réseaux mobiles qui permettent désormais le vrai haut débit (Edge, 3G/3G+), des combinés dédiés de plus en plus nombreux et des services associés plus riches, l'Internet mobile semble enfin commencer son décollage en France. Vrai haut-débit oui, mais comptez sur un temps de latence nettement plus élevé qu'avec une connexion filaire.

Après des débuts problématiques, l'amélioration du support des clés/connexions 3G sous GNU/Linux est venue de 2 côtés. D'abord du noyau Linux, dont chaque nouvelle version reconnait automatiquement de plus en plus de matériels (si vous en doutez, demandez-vous pourquoi, des "box" internet aux netbooks en passant l'embarqué, une majorité de ces matériels fonctionnent sous Linux ; ou voyez les changelog Linux). Et puis des besoisn commerciaux des revendeurs eux-mêmes : Quand on vend des milliers de netbooks équipés de système Linux, on a intérêt à ce qu'ils supportent les clés 3G, ne serait-ce que pour que les utilisateurs puissent acheter nos clés...

Les clé 3G sont détectée nativement à partir du noyau Linux 2.6.27, soit à partir de Ubuntu 8.10 ou mandriva 2009.0 MÀJ par exemple.

Sous Mandriva 2009, les outils de configuration des réseaux supportent plusieurs nouveaux périphériques cellulaires (y compris la 3G, celà depuis des années). La détection du niveau du signal a été amélioré pour les périphériques sans-fils. Et beaucoup de nouveaux pilotes pour des périphériques sans-fil ont été rajoutés et sont maintenant supportés et plusieurs bugs liés à la configuration de connections plus exotiques ont été résolus.

Les clés qui marchent !

Infos utiles

Autres liens

Wi-Fi

  • fiche Réseaux sans-fil @ cases.public.luLes réseaux sans fil
  • Canard Wifi, "premier blog francais sur les reseaux sans fil Wi-Fi, WiMAX, ..."
  • Planet Wi-Fi : toute l'actualité Sans-fil (matériel, logigiel, réseaux, juridique
  • Améliorer la portée et limiter l'éparpillement des ondes Wi-Fi :
    L'amélioration de la réception et de l'émission d'une antenne Wi-Fi (vi vi il faut une antenne ;), ne nécessite pas d'augmenter la puissance d'émission. Amélioration de l'émission avec un réflecteur sur antenne Wi-FiPar contre, bien placer le matériel (émetteur en haut c'est mieux) ou ajouter un déflecteur sur l'antenne apporte un vrai plus (sur l'image à droite, on a le déflecteur en rose et les ondes en bleuté/rouge), et permet de diriger les ondes Wi-Fi plus précisément. Les collègues de Caen sans fil nous l'ont démontré en 2007, CELA MARCHE.
    Voici donc comment faire un déflecteur augmentant (et canalisant) la portée du signal Wi-Fi facilement pour un routeur Wi-Fi Linksys, pour pô cher :)

      - www.freeantennas.com : explication complète et simple, basée sur différents routeurs.


      - déflecteur Wi-Fi avec un simple TétrabrickDéflecteur Wi-Fi "chocapic" : tout "con", réalisé avec un emballage "Tetrabrick". Le but : construire une antenne directive afin de limiter l'éparpillement des ondes wifi et améliorer le signal. "C'est une solution simple et économique que j'avais déjà essayée et avec laquelle j'avais gagné 10 à 20% de signal en plus en suivant les conseils de ce site."

Wi-Fi Linux

  • linuxwireless.org : Toutes les indications sur comment faire fonctionner votre carte sans-fil X, Y ou Z si elle ne fonctionne pas par défaut.

Merci de partager vos opinions sur telle carte, logiciel ou information en rapport avec les cartes Wi-Fi sur le forum !

Trop cool pour Internet Explorer